La Gazette mensuelle n°2

du M.I.B
© Isa & Bé

 

A la une ce mois-ci : NOVEMBRE

EDITO :
Abordons, à présent, la deuxième case de notre MIB.
Vous avez choisi vos couleurs, votre toile, et vous vous apprêtez sans plus d’hésitation, à poursuivre votre ouvrage, le cœur léger de toutes ces importantes décisions que vous avez enfin prises.
Il est à noter que notre MIB a tout de suite pris une envergure internationale :  un SAL en langues étrangères a été ouvert courant octobre, à la plus grande joie de toutes.
Nous sommes ravies de cette amitié croisée qui relie les brodeuses du monde entier, par delà les langages, les nationalités et l’éloignement. 
Et bonnes petites croix à tous et toutes,
Amitiés croisées,
de :  Isa et Bé. , « la passion de l’imaginaire ».


Le mois de Novembre / du latin Novem  (neuf) : Neuvième mois de l’année. 
Frimaire : mois des Frimas

Ce mois a reçu son nom de la place qu'il occupait dans l'année de Romulus, il était le neuvième ; il n'est plus que le onzième, depuis l'époque de la réforme du calendrier romain par Numa. Les Egyptiens, au mois d'Athyr, qui répond au mois de novembre, célébraient pendant quatre jours, après le 17 de ce mois, une fête lugubre en l'honneur du deuil de la déesse Isis, affligée de la perte d'Osiris son frère, que son mari Typhon avait tué. Cette fête s'appelait la recherche d'Osiris.

Les Romains célébraient, le 5 du mois, les Neptunales en l'honneur de Neptune. En ce jour, on faisait aussi le festin de Jupiter, et on appelait cette fête Lectisternium, parce qu'on dressait des lits dans les temples des Dieux pour y faire des festins.

Le 15 novembre, on représentait les Jeux plébéiens dans le Cirque, pendant trois jours. Depuis le 21 jusqu'au 24, on célébrait les Brumales, où les fêtes des jours d'hiver. Le 27 on faisait des sacrifices mortuaires aux mânes des Gaulois et des Grecs que l'on avait enterrés vifs, à Rome, dans le Marché aux Bœufs.

Dans le calendrier républicain, novembre va du 11 brumaire au 10 frimaire.

 

La Saint-Martin et sa fête des lanternes.
Martin était un officier romain qui vécu de l’an 317 à 397 après Jésus Christ. A une époque de sa vie il rencontra un pauvre grelottant de froid, presque nu par un hiver rigoureux. Martin dit au pauvre : Mon ami, je n’ai que mes armes et mes vêtements. Et en même temps, taillant avec son épée son manteau en deux parts, il en donna une au mendiant.

Selon la légende, Martin était connu et aimé grâce à sa générosité. Quand l’évêque de Tours mourût, Martin devait être son successeur ! Il fit part de sa vive opposition à cette nomination en se cachant dans un poulailler . Les gens le cherchèrent partout et quand la nuit tomba la recherche se faisait à l’aide des lanternes. Les oies, mécontentes de cette intrusion se jetèrent sur lui en criant. Ainsi Martin fut trouvé et nommé évêque de Tours.

************************************

" Fête de l'amitié et du Partage "

Dans certaines régions et/ou paroisses, la saint Martin est aussi la " Fête de l'Amitié et du Partage".

Durant toute l'année, on rassemble des vêtements en bon état qui seront vérifiés, lavés, repassés et triés par catégories hommes, femmes, enfants et par tailles, des draps et des couvertures, des ustensiles de cuisine et autres produits de première nécessité (toilette et alimentation). Tous ceci prend place sur des étalages joliment décorés, le plus souvent dans une salle du Presbytère ou d'une Ecole.

Dans une pièce à côté, sont préparés Thé, Café et différents gâteaux, corbeilles de fruits de saison et de fruits secs. Parfois un repas complet est offert ...

A la tombée de la nuit, les enfants avec leurs lanternes allumées,
sillonnent les rues en chantant des cantiques en l'honneur
de saint Martin.
En même temps, ils invitent les personnes seules,
souvent âgées
et/ou en difficulté, à se joindre à eux.
Tous ensemble prennent la direction de la Salle
préparée à cette occasion
pour fêter saint Martin et pour partager, en sa mémoire,
des instants d'amitiés, d'écoute, de soutien et de fraternité.

Ainsi, les personnes en difficulté repartiront avec vêtements et autre, choisis selon leur besoin, à l'abri des regard, dans le respect et la dignité.

************************

Autre tradition :

Une autre tradition du 11 novembre, de l'autre côté du Rhin, est d'illuminer à l'aide de bougies ou de lanternes, les rebords de fenêtres. Message de la Saint Martin invitant le passant dans le besoin... Car ce jour-là, les habitants des maisons ainsi éclairées, proposent de partager leur repas, le plus souvent l'oie de la saint Martin. Un couvert est ajouté d'office à la table familiale ainsi prête à recevoir l'Autre, l'inconnu qui dans sa solitude et dans le besoin, frappe à sa porte. Un peu de lumière, de chaleur, d'écoute, de soutien, de partage et de fraternité...
Pendant cette journée les enfants de certaines régions en Allemagne vont de maison en maison avec leurs lanternes et récoltent des sucreries comme récompense pour leurs chants.
 En Rhénanie on fabrique un petit gâteau qui porte le nom " Weckmann " et dans quelques régions de l’Allemagne on mange ce jour là " l’oie du Saint Martin ".

******************

En Bretagne, dans la baie de Douarnenez, la mer transporte les victimes de naufrages dans la grotte de l'Autel, près de Morgat. Leurs âmes y séjournent pendant huit jours avant de partir pour l'autre monde. Celui qui s'aviserait de troubler leur solitude en s'aventurant en ces lieux pendant cette période serait assuré d'y périr !

 

Novembre ( Frimaire ) :

Ange du mois:
Adnachiel
Arbre du mois :
Palmier
Animal du mois:
Biche
Oiseau du mois:
Corneille
Métal du mois:
Bronze
Pierre du mois:
Topaze
Aromate du mois:
Maniguette
Fleur du mois:
Houx

 

Si novembre tonne,
l'année suivante sera bonne.



Il fait « frisquet », ce mois-ci, sur la partie à broder. Reinette vous propose d’allumer un feu de cheminée, si vous avez la chance d’en avoir une. Sinon, elle vous invite à coller l’image d’une cheminée au-dessus de votre radiateur. C’est l’impression qui compte ;-) , n’est-ce pas ?
Pensez également à faire provision de noisettes pour les écureuils de passage.

Attention, Reinette met en garde :
Tous les  grignoteurs ne sont pas des écureuils ! Reinette certifie avoir connu des brodeuses osant grignoter du chocolat aux noisettes tout en brodant leur MIB…

Côté finance : Un écureuil averti en vaut deux ! Si vous devez vous rendre à un salon ce mois ci, pensez à apporter quelques noisettes.

.

* Les écureuils :
 
Les milieux naturels où l'on trouve notre petit animal sont très variés. Même s'il vit dans les bois, il se creuse un terrier, qui lui sert de refuge et de garde-manger. C'est un animal diurne, c'est à dire qui vit le jour et dort la nuit. Dans certaines régions, il peut hiberner pendant l'hiver. Il vit seul et chaque individu défend son territoire. Un écureuil peut espérer vivre de 8 à 12 ans. Il peut donner naissance de 3 à 5 petits.

* Les chats :
L'Antiquité classique ignore le chat ou n'y trouve aucun sujet d'inspiration; les Romains et les Grecs ne semblent pas non plus être ses complices. Le Moyen Âge le maltraite en l'associant aux puissances du mal. C'est au temps de Du Bellay et de Montaigne au XVIe siècle, que le chat entre dans la poésie. Les chats sont alors des gardiens tout autant que des muses pour les poètes et les écrivains.
En effet, les chats gardaient jalousement les manuscrits de leurs maîtres et les protégeaient de la curiosité des rongeurs....
Ce n'est toutefois pas avant le siècle de Voltaire et de Rousseau que le chat va connaître son heure de gloire en poésie. Dans les salons littéraires, les femmes chantent ses louanges
.
Cent ans plus tard, l'engouement du chat grandissant, il fait son entrée dans le cercles des grands poètes, de Victor Hugo à Lamartine et Alfred de Musset à Verlaine et Guillaume Apollinaire en passant par Baudelaire.
Au XIXe siècle, Théophile Gauthier invite son chat Dom Pierrot de Navarre à participer, par petits cris, aux conversations littéraires. Stéphane Mallarmé ne cesse d'embrasser le nez rose de son chat Neige qui "efface ses vers avec sa queue!" Pierre Loti fait imprimer des cartes de visites ainsi libellées: "Mme Moumoutte blanche, première chatte chez M. Pierre Loti".

Le XXe siècle lui connaît aussi des protagonistes : Jacques Prévert, Maurice Carême, Jean Cocteau, François Coppée et bien sûr, celle qui disait qu'il n'y avait pas de "chat ordinaire", Colette.

* L’école du chat : est une Association ayant pour but de capturer, stériliser, tatouer les chats dits "errants", dits aussi « chats libres », afin qu'ils aient un statut et d’en prendre soin (en les soignant et en les nourrissant) pour qu’ils puissent vivre en toute tranquillité. Le site propose aussi des chats à l'adoption. Les bénévoles s'occupent de nombreux chats.

* Rosina Wachtmeister : peintre autrichienne, née à Vienne en 1939, est une amoureuse des chats qu’elle recueille et soigne dans le village italien  où elle demeure désormais.
Ses tableaux emplis de lumière et de soleil mettent souvent en scène ces tendres félins.
Quelques exemples :

 


Jeu de novembre : 
Tout comme le brouillard de novembre, le mystère des points s’épaissit !
A vous de reconstituer la grille ci-dessous …
Le choix des couleurs est libre.

Voici cependant nos recommandations :
   correspondent à un même coloris :
le cœur foncé pour la nuance foncée, le cœur clair pour la nuance claire.
Idem :
 pour la nuance claire  pour la nuance foncée d’une même couleur.
 pour la nuance claire  pour la nuance foncée d’une même couleur.
 pour la nuance claire  pour la nuance foncée d’une même couleur.

Reste une couleur unique (symbole différent) que vous choisirez vous-même.
Les points-arrière sont de la couleur de votre choix. En 1 fil.

Ex. : Si vous choisissez de broder le coloris « jaune » pour les symboles « cœur »,
vous prendrez un jaune foncé pour les symboles  et
un jaune clair pour les symboles  et ainsi de suite…


A vous de jouer ! Si vous brodez, nous exposerons vos réalisations scannées dans le
Crucipapote de décembre et décernerons une récompense aux trois brodeuses qui auront choisi 
la plus belle harmonie d’ensemble.


         

          


          

          


A vos ciseaux … Amusez-vous bien, Enjoy yourself !
Isa et Bé.

***************************************************

Il fallait trouver au jeu du Crucipapote Octobre : (Solution):
horiz. : cramoisi – énigme – mammifères – haies – nyctalopes – calendrier – gazette.
vertic. : fétu – plume à papote – nocturne – saisons - plaisir

*******************

Weckmann

Ingrédients : 500g Farine
100 g Sucre
2 Œufs
1 Prise de Sel
1/8 l Lait
120g Beurre
30g Levure fraîche
Raisins secs
A badigeonner : 4 C. à Soupe Lait, 1 Jaune d’oeuf

Mélanger farine, sel, oeufs. Faire fondre le lait et le beurre dans une casserole. Laisser refroidir le liquide pendant quelques minutes. Ajouter la levure, cassée en petits morceaux, dans le lait. Ajouter le liquide et pétrir tous les ingrédients. Faire reposer la pâte dans un endroit chaud pendant 30 minutes. Après étaler la pâte (pas trop fine) et couper à l’aide d’un couteau de cuisine la forme d’un Weckmann. Engraisser le plat allant au four et poser le Weckmann dessus. Maintenant fouetter le jaune d’oeuf et badigeonner le Weckmann avec ce mélange. Les raisins secs servent de yeux et de boutons. Le Weckmann cuit pendant 20 minutes à 200 °.

***********************

L'Oie de la Saint Martin aux pommes et aux marrons

Ingrédients (pour 4 personnes)

1 oie prête à cuire (environ 5 kg)
sel
poivre
1 cuillère à café de marjolaine
1 cuillère à café d'armoise
(ou de citronnelle)
3 pommes
2 oignons
1/2 litre de bouillon
250 g de marrons en conserve,
prêts à cuire

Préparation

1. Laver l'intérieur et l'extérieur de l'oie à grande eau et la laisser plongée pendant 4 à 5 h dans de l'eau glacée.

2. Sécher l'oie et la frotter à l'intérieur et à l'extérieur avec le sel, le poivre la marjolaine et l'armoise (ou la citronnelle).

3. Eplucher les pommes, les couper en quatre, les épépiner et les couper en fines lamelles. Peler les oignons et les couper en huit. Remplir le ventre de l'oie avec la moitié de la garniture et recoudre l'ouverture avec du fil de cuisine.

4. Placer l'oie, poitrine vers le haut, dans un grand plat allant au four. Verser 1/4 l d'eau, placer le plat au centre du four préchauffé à 160° et laisser cuire pendant 2 h.

5. Porter ensuite la température à 200°. Ajouter le reste de la garniture ainsi que les marrons et laisser cuire le tout, 30 minutes supplémentaires. Arroser de temps à autre avec le jus de cuisson.

6. Sortir l'oie du four, la maintenir au chaud. Couper les ailes et le cou, les hacher menu et les faire rissoler dans le plat de cuisson. Verser le bouillon et laisser mijoter pendant 30 minutes à petit feu.

7. Passer la sauce au chinois, la goûter. Découper l'oie et en servir les morceaux avec les pommes, les marrons et la sauce de cuisson.

Extr. de "Un voyage gourmand à travers l'Allemagne"
Hannelore Kohl

* Hannelore Kohl / Suggestions:

" Placer l'oie dans de l'eau glacée pendant des heures avant sa cuisson est un "truc" ancestral. De cette façon la peau de la volaille sera merveilleusement croustillante après sa cuisson. Bien entendu, vous pourrez préparer les canards ou les poulets de la même manière. "

Ce mois-ci, vous propose la mélodie d’hier :
JE REVIENS CHEZ NOUS
paroles et musique: Jean-Pierre Ferland

Il a neigé à Port-au-Prince
Il pleut encore à Chamonix
On traverse à gué la Garonne
Le ciel est plein bleu à Paris
Ma mie l'hiver est à l'envers
Ne t'en retourne pas dehors
Le monde est en chamaille
On gèle au sud, on sue au nord

Fais du feu dans la cheminée
Je reviens chez nous
S'il fait du soleil à Paris
Il en fait partout

La Seine a repris ses vingt berges
Malgré les lourdes giboulées
Si j'ai du frimas sur les lèvres
C'est que je veille à ses côtés
Ma mie, j'ai le coeur à l'envers
Le temps ravive le cerfeuil
Je ne veux pas être tout seul
Quand l'hiver tournera de l'oeil


Fais du feu dans la cheminée
Je reviens chez nous
S'il fait du soleil à Paris
Il en fait partout

Je rapporte avec mes bagages
Un goût qui m'était étranger
Moitié dompté, moitié sauvage
C'est l'amour de mon potager

Fais du feu dans la cheminée
Je reviens chez nous
S'il fait du soleil à Paris

Il en fait partout

Fais du feu dans la cheminée
Je rentre chez moi
Et si l'hiver est trop buté
On hivernera

Isa vous emporte dans le monde de Raphaël , plus précisément dans son album "La Réalité" raphael.gif (4891 octets) D'un rock pur et dur, le chanteur a bifurqué vers une musique plus personnelle qui fait gagner de la maturité à son propos. Grâce à ces ambiances blues-rock feutrées, l'écriture de Raphaël se révèle sous un nouveau jour. « La Réalité » est un album intime, introspectif, à fleur de peau.

Le chanteur livre son expérience, sa mémoire, sa difficulté d'être, avec un thème récurrent : partir chercher toujours plus loin, derrière. Compagnons de voyage, le trop rare Gérard Manset signe La Mémoire des jours et Être Rimbaud, tandis que Jean-Louis Aubert vient chanter Sur la route. Un album à écouter de bout en bout pour reconstituer le puzzle de la réalité de Raphaël.

« Comme un homme à la mer », première piste de cet album, dont sont extraits ces quelques vers, me laisse littéralement sans voix. Tout y est beau. La mélodie, le piano enivrant, les accompagnements aux sonorités étranges, la voix aiguë de l’interprète mais surtout les textes ou plutôt les poèmes. Je ne peux m’empêcher de la passer et la repasser encore et encore.

Ces poèmes chantés et interprétés transmettent les malaises, ses malaises : malaise de l’amour, de la vie, du monde qui nous entoure, de la réalité. On ferme les yeux, on s’abandonne totalement aux mots, au voyage, au piano omniprésent, à sa voix si touchante.

Un très bel album à découvrir ........

" ...La solitude la mauvaiseté
Ça fait rêver la liberté
Jurer qu'on ne s'ennuiera pas
Quand on aura du bien, tu vois
Et ce bonheur qui nous traverse
Pour un simple morceau de pain
Si tu as faim prends le mien ..."

( extrait de la chanson "sur la route " )

 

L’horoscope du mois :

Les brodeuses natives du mois auront une fâcheuse tendance à grignoter et broder tard le soir ; Attention à l’accumulation de fatigue qui pourrait entraîner un mâchouillage de toiles à la place de vos macarons !

Les salons ce mois-ci sont autorisés et même recommandés pour une bonne musculation des pieds ! Evitez les tongs trop décolletées et optez pour des charentaises bien ajustées.
Ne négligez cependant pas l’esthétique : une élégante broderie sur le dessus de pied affinera l’ensemble de votre silhouette.

Ce mois ci n’oubliez pas de fêter l’anniversaire de :

Judy W : le 2
Gribouille : le 2
IsaP/Bambou : le 3
Caroc : le 5
Lulu : le 5
MaryvonneL :le 8
Zeena : le 9
Bé : le 11 ! :0))
La Marquette : le 13
Bérangère TK : le 14
Véronique M :le 16
Melyes1 : le 18
P@ty: le 19

Sev : le 21
Bernie teddy :le 22
Sylvie (Annecy) : le 22
Arlette : le 23
Pascale B : le 23
Valérie de Paris : le 25
Paulette L : le 25
Nadine L : le 27
SylvieC/Berlioz : Le 27
AndreaF (Italie) : le 29
Patsi : le 29

 

* Joyeux Anniversaire à toutes et surveillez votre bal ……… un petit cadeau va bientôt vous être livré !:0))



Le chat et le soleil :  Maurice Carême

Le chat ouvrit les yeux
Le soleil y entra.
Le chat ferma les yeux
Le soleil y resta.
Voilà pourquoi le soir,
Quand le chat se réveille,
J'aperçois dans le noir
Deux morceaux de soleil.

·        Souvenir de comptine : « Le brouillard a tout pris autour de ma maison, le brouillard a tout pris dans son sac de coton. »

Pour lire le courrier des lecteurs cliquez ICI

Vous nous écrivez au sujet du MIB, et votre texte sera inclus dans n° suivant. :
Envie de partager vos impressions / messages personnels. Etc
écrire à passionbroderie@wanadoo.fr en précisant MIB / courrier des lecteurs en objet

Crucipapote n°3 à paraître le 10 Décembre 2003.



 

 

 Hit-Parade