Marquoir Story 1

« Brode la vie »

 

       Issu et imprégné des moments les plus importants de mon histoire personnelle, Marquoir Story est à la fois un ouvrage à broder et un récit à lire.

         J’ai toujours désiré créer mon propre marquoir, je le voulais et l’imaginais simple côté motifs, qui seraient rapprochés ou séparés en fonction des différents passages traversés dans ma vie. Je voulais aussi être la seule à comprendre la symbolique de ces motifs, et j’ai donc commencé à songer à la façon dont j’allais m’y prendre.

         Mon désir de partage m’a tout de suite fait penser à mon site internet, et je me suis dit : « Pourquoi ne pas partager les motifs de mon marquoir avec mes amies brodeuses en même temps que je le crée ? Et si ce marquoir pouvait les aider à créer leur propre ouvrage personnel ? … » J’ai, en fait, à peine réfléchi, et en bon bélier, j’ai foncé en me disant que de toute façon, je me le devais à moi-même.

         Non par égocentrisme, mais Marquoir Story est né de mon histoire, comme de nombreux ouvrages anciens réalisés en fonction de la personnalité de la brodeuse, et à un moment où, comme de lui-même, il semblait vouloir sortir de l’ombre, de mon ombre.

         A ses commencements, dans mon esquisse de la première partie, l’histoire m’apparaissait plus belle une fois brodée, dans son ensemble, que lorsque je la détaillais symbole par symbole. J’étais alors dans une période mélancolique, et j’ai bien cru craquer dès ce moment. Mais j’ai eu l’idée de partager mon projet avec mes amies internautes. Je ressentais un besoin immense d’être aidée dans ma démarche, tout en voulant rester libre de mener à bien cette histoire qui est la mienne : triste ou heureuse, là n’était plus la question, ce marquoir allait être vraiment vivant, et mes croix avoir un sens profond. J’ai donc ouvert la rubrique Marquoir Story sur le site « Passion Broderie », et j’ai pensé que d’autres brodeuses, peut-être, prendraient plaisir à le broder en même temps que moi.

         Lorsque j’ai mis en ligne la première partie, puis l’histoire qui allait avec et expliquait symbole par symbole les motifs qui la composaient, j’étais loin de m’imaginer l’engouement que le Marquoir avait déjà provoqué. Cela m’a fait peur car je pensais broder ma toile, et tisser son histoire, en petite communauté, (c’est drôle, car même en l’ayant mise sur le net, je pensais que peu la liraient.)

         Pour résumer actuellement les racines et le parcours de ce Marquoir, je dirais que je me suis toujours intéressée aux symboles universels, et je trouvais injuste l’image « vieillotte » qui est celle de la broderie au point compté aujourd’hui. Avait-on tout oublié du sens des motifs utilisés par nos ancêtres ? Pourquoi ne pas donner comme eux (et surtout elles) un sens personnel à ce que l’on crée et l'incorporer dans son propre marquoir ?

Or, j’en suis venue à réfléchir à la résonance de ces symboles dans ma propre vie quand j’ai découvert que celui du soleil, par exemple, se révélait différent pour moi de ce qu’il paraissait signifier sur ma toile. Je ne pouvais pas laisser penser aux brodeuses un peu férues de symbolisme que le soleil représenté ici était signe de… ou de... (en fonction des livres lus sur le sujet). Alors que, dans son contexte particulier, sa présence exprimait bien autre chose. Je crois que chaque motif, sur mon ouvrage comme sur celui des autres brodeuses, est choisi pour son sens universel, et cependant ne peut être totalement compris hors de son contexte privé.

         Il est intéressant de passer de l’émotion au fil de couleur, de broder en s’émouvant de ce que l’on brode. L’aiguille n’est plus un objet, elle devient narratrice et actrice de notre histoire.

         Marquoir Story s’est en fait transformé en Marquoir mondial, bravant tous les continents ! L’idée d’un marquoir qui aurait quelque chose d’intime à dire a beaucoup séduit, et mon « jardin secret » est devenu un merveilleux jardin d’amitié où chaque brodeuse a compris qu’elle pouvait, elle aussi, y inscrire une part de son histoire.

         Le récit qui accompagne la partie mystère mensuelle (il y en a 9 en tout), est la clef même de cet ouvrage. Certains y verront une thérapie, d’autres une belle histoire, et d’autres, allez savoir ?…Ce sont juste 9 bribes de ma vie, telle qu’elle m’a été donnée de vivre, avec ses joies et aussi ses peines.

         Les toiles ont soudain une âme et le fil, une histoire à vous conter.

Au-delà de mon histoire brodée, Marquoir Story est un support pour toutes celles et ceux qui souhaitent construire leur propre marquoir. Il les invite à revenir sur eux-mêmes, et à entamer une recherche, légère ou profonde, comme ils le souhaitent.

          J’ai beaucoup appris des autres et de moi-même, aussi « Brode la vie… » est dédié à toutes celles et ceux qui ont un rêve à broder …

 

Isabelle Vautier