Partie 8:

Nous voici dans une partie du Marquoir des plus agréables, qui est le jardin du jour de notre naissance mais qui peut être également celui d’un autre jour agréable de notre vie.

J’ai pour ma part choisi d’y inscrire le jour de ma naissance, car je me suis bien souvent posée des questions sur l’ « amnésie » des premières années de la vie. Qu’ai-je donc bien pu faire entre ma naissance et mes premiers souvenirs ? J’ai symbolisé ce vide par un jardin où reposent tous les éléments agréables et significatifs de ma vie comme si je les portais depuis toujours en moi sans en savoir la raison.

Je vais commencer par la branche fleurie sur la droite, qui est une partie d’un cerisier en fleurs. Selon les espèces et variétés, la floraison de cet arbre a lieu entre fin mars et début mai et, étant une fille d’avril, je crois que je me suis appropriée cet arbre comme étant celui qui me touchait le plus, d’une part par sa beauté lorsqu’il est en fleurs mais aussi parce qu’après floraison il donne naissance à mon fruit préféré.

Le cerisier représente, dans ce marquoir, la beauté et le pouvoir de renaissance de l’âme.

On a, dans la vie, des périodes où l’on fleurit, d’autres où l’on donne du fruit, et des périodes nues et vides, mais le tronc reste toujours le même et se régénère de lui-même.

L’oiseau représenté en haut du cerisier est celui qui vient picorer des bribes de notre vie. Il est toujours le bienvenu même s’il a parfois une façon de s’imposer dans la vie des gens, il n’est jamais rejeté.

Les deux papillons sont un hommage aux esprits volages et aux rêves de bohèmes. Ils sont les voyageurs romantiques du cœur et leur fragilité les rend sauvages. Ce sont pour moi les symboles qui m’aident à « partir ailleurs » … « tout est beau tout est parfait » ou « là où l’herbe est plus verte »

Des coccinelles près des papillons, mais aussi en bas de chaque côté du chiffre 15, naviguent sur la toile. J’ai une adoration particulière pour ces insectes à qui je donne vraiment le pouvoir de porte-bonheur, au point que lorsque j’ai la chance qu’une de ces petites bêtes vienne se poser sur moi, je fais un vœu instinctivement.

Elles représentent le bonheur sous toutes ses formes et sont annonciatrices de bonnes nouvelles.

Le chiffre 15 est celui du jour de ma naissance, j’ai brodé un petit « v » sous le papillon du haut car je suis née un vendredi.

Vous pouvez vous aussi savoir quel était le jour de la semaine correspondant à votre naissance en vous rendant sur ce site : http://webmaster555.free.fr/javascript/jour-naissance.php

Le petit lapin debout sur ses pattes arrières est le symbole de la curiosité, avec un poil de timidité !:0)) La curiosité est en fait un de mes défauts, car c’est une torture pour moi quand on me lâche quelques mots d’un secret sans me dire le final ! Autant ne rien dire que d’en donner seulement que la moitié !

J’ai ce symbole de personnalité depuis ma naissance. Il n’est cependant pas envahissant  et je le classerais dans mes défauts gentillets.

Un lapin couché dans un marquoir me fait penser quant à lui, aux personnalités espiègles ou peu franches.

Juste à côté se trouve un trèfle à 4 feuilles. Il est le symbole de la chance pour celui qui le cueille. Je me le suis brodé car il fait partie, comme les coccinelles des symboles liés au bonheur. Le seul « hic » c’est que je n’en ai jamais trouvé un seul dans ma vie ! Ceci explique peut être cela ? :0))

Le petit moineau juste au-dessus représente la mélancolie et la fragilité. C’est une vision tout à fait personnelle Mais je le perçois ainsi, quand j’observe la nature.

La mélancolie est un bagage très lourd, que l’on m’a livré à ma naissance. Je vis avec, et ce, même si elle me rend fragile dans mes choix et ma vie en général.

Le petit poussin derrière le lapin symbolise l’âme enfantine. C’est un trait de caractère qui a aussi été livré à ma naissance :0)) Je pète souvent « un câble » comme on dit par chez nous, j’en ai besoin sans m’en rendre compte, c’est certainement lié à cette mélancolie que j’évacue en grande partie en étant restée gamine dans l’âme.

La clef  présente dans cette partie est celle de ce jardin reposant. C’est par elle que l’on se replonge dans les souvenirs. C’est la clef du livre du jour de notre naissance et c’est dans cette partie que l’on y placera toutes les choses positives de notre personnalité.

Le muguet juste au-dessus de la clef est le seul élément dit « de bonheur » auquel je ne croie pas. C’est certainement son aspect commercial qui me brouille son image ainsi, le bonheur pour moi ne s’achète pas et on ne peut l’acheter pour autrui non plus.

Il est juste  pour moi le joli brin du printemps, à la porte des beaux jours.

La fleur en pot et l’arrosoir symbolisent le temps en général (jours, mois, années du calendrier ) C’est l’horloge du temps de notre vie.

suite page 9

 

Textes et illustrations ©Isabelle Vautier
( merci à Mupier et à Karinette " mes Coach " pour la correction des "fôtes" et pour leur amitié dans cette aventure :0))

 

 

 Hit-Parade